Tout ce qu’il faut savoir sur la mycose du pied

Généralités et Présentation

évolution de la mycose sous l'ongle

La mycose du pied est une dermatose qui se manifeste au niveau des orteils et de la plante des pieds.

Lorsqu’il est causé par un champignon, la mycose du pied peut se propager vers la paume,  l’aine, et parfois le reste du corps.

Les infections fongiques des pieds sont contagieuses et peuvent se transmettre d’une personne à une autre ou en marchant sur des objets et des sols contaminés.

La mycose du pied peut provoquer des démangeaisons, des brûlures et des douleurs.

Lorsque la mycose du pied est causée par un champignon, elle peut être traitée avec des médicaments antifongiques.

En principe, garder les pieds au sec en utilisant des chaussettes en coton et des chaussures aérées peut aider à prévenir la mycose du pied.

A quoi ressemble une mycose du pied ?

La plupart des cas de mycose du pied sont à peine perceptibles, il peut s’agir d’une peau squameuse voire un peu sèche. Le plus souvent, l’éruption est localisée aux seules plantes des pieds.

Il y a trois types de mycose du pied: celui qui touche la plante des pieds, également appelé type «mocassin»; celui qui apparaît entre les orteils, aussi appelé type « interdigital », et enfin le type inflammatoire qui donne des cloques.

Dans certains cas inhabituels, la mycose du pied peut se manifester par de petites ou grosses cloques (mycose du pied appelé « bulleuse »), ou encore des plaques épaisses  rouges et sèches, et des callosités avec rougeur. Parfois, il s’apparente à de la peau sèche sans aucune rougeur ou une inflammation.

La mycose du pied peut donner lieu à une éruption cutanée sur un ou deux pieds et même toucher la main. Une manifestation «deux pieds et une main » est un aspect banal de la mycose du pied, surtout chez les hommes. La cause exacte de l’infection ne touchant qu’un seul côté n’est pas connue.

Le mycose du pied peut aussi s’apparenter à la teigne de l’aine (surtout chez les hommes).  Il est utile d’examiner les pieds chaque fois qu’il y a une éruption de l’aine fongique appelée cruris. Il est important de traiter toutes les zones d’infection fongique  pour éviter la réinfection et de traiter toutes les sources possibles d’infection fongique.

Cette affliction est-elle contagieuse ?

mycose sous l'ongle et entre les doigts de pied

La mycose du pied peut être contagieuse. Certaines personnes peuvent être plus sensibles à ce champignon qui cause la mycose du pied tandis que d’autres sont plus résistantes. Il y a beaucoup de familles où deux personnes (souvent mari et femme ou frères et sœurs) qui en utilisant les mêmes douches et salles de bain pendant des années n’ont pas transmis le champignon. La cause exacte de cette prédisposition  aux infections fongiques est inconnue. Le mycose du pied semble plus contagieux dans les milieux chauds et humides comme les piscines publiques, les vestiaires et les planchers de salle de yoga.

Quels sont les symptômes ?

Beaucoup de personnes atteintes de mycose au pied ne présentent aucun symptôme et ignorent qu’elles ont une infection. Beaucoup peuvent penser qu’ils ont simplement la peau sèche sur la plante de leurs pieds. Les symptômes courants de la mycose du pied comprennent généralement des degrés divers. La peau peut souvent peler, et dans les cas particulièrement graves, il peut y avoir quelques fissures, des douleurs et des saignements.

Quel traitement est efficaces

Le traitement de la mycose du pied peut s’effectuer en deux parties. La première, et la plus importante, est de préserver  la zone non infectée afin que  les champignons du mycose du pied ne s’y développent.

Acheter des chaussures qui sont en cuir ou autre matériau respirant. Les matériaux de chaussures occlusifs, tels que le vinyle, entraînent de l’humidité, offrant un terrain propice au développement de champignons. De même, des chaussettes  en coton absorbantes peuvent aussi aider à protéger les pieds.

Les poudres, en particulier médicamenteuses, peuvent aider à garder les pieds au sec. Enfin, les pieds peuvent être trempés dans une solution de séchage : l’acétate d’aluminium. Un remède naturel qui consiste à diluer du vinaigre blanc dans de l’eau pour un trempage pendant 10 minutes, une ou deux fois par jour, peut aider.

La deuxième partie du traitement est l’utilisation de crèmes antifongiques et des lavages. De nombreux médicaments sont disponibles, tels que des sprays et des crèmes. Le traitement pour la mycose du pied doit généralement être poursuivi pendant quatre semaines ou au moins une semaine. Un des traitements les plus efficaces à ce jour est Onycosolve. Des améliorations en moins de 2 semaines ont été mesurées dans la plupart des cas, ce qui est encourageant !

Les cas les plus avancés ou résistants de mycose du pied peuvent nécessiter un traitement par voie orale pendant deux à trois semaines. Des analyses sanguines peuvent être effectuées pour s’assurer qu’il n’y a pas de maladie du foie en cas de traitement par voie orale.

Les crèmes corticostéroïdes topiques peuvent agir comme des « engrais » pour les champignons et  aggraver les infections fongiques de la peau. Ces médicaments stéroïdes topiques ne jouent aucun rôle dans le traitement des infections fongiques du pied.

Si l’infection fongique s’est propagée aux ongles des orteils, les ongles doivent aussi être traités pour éviter la réinfection des pieds. Il est important de traiter à la fois tous les champignons visibles. Un traitement à base de médicaments antifongiques par voie orale peut être plus intense et prolongé (trois à quatre mois) pour traiter les mycoses des ongles de pied.

Laisser un commentaire