Catégories
Alimentation Santé

Alerte sur l’absorption de la viande rouge: vrai ou faux

Actuellement, la communauté internet est en ébullition par cette nouvelle qui demeure soit vraie soit fausse à l’image d’un vilain canular. En effet, certains spécialistes ont analysé la consommation des hommes comme des femmes de différents âges. Ils ont notamment tiré l’alerte sur la viande rouge. Cet aliment serait cancérigène à forte dose. Le régime végétarien ou végétalien est à nouveau mis à l’honneur. C’est le moment de faire un focus sur ces habitudes alimentaires et sur cette récente étude médicale « made in USA ».

La viande rouge: source de cancer ou victime d’un canular

Le fait de consommer de la charcuterie pourrait entraîner jusqu’à plus de 18% de risques de cancer. Il s’agit d’une étude fondée sur une consommation de seulement 50 grammes de viandes (rouges comme blanches), ce qui est alarmant comme constat. Ainsi la charcuterie (jambon, saucisson…) mais aussi la viande rouge seraient aussi toxiques que la cigarette et l’alcool. Certains y croient et d’autres ignorent cette étude.. En réalité, des détracteurs de cette étude estiment que les résultats sont 100% biaisés. Cette consommation est cancérigène fondées sur des personnes en surpoids. Le sucre, la mayonnaise ou les sodas ont donc les mêmes effets toxiques sur l’organisme des hommes comme des femmes.

En outre, les praticiens pointent du doigt le fait que l’étude est américaine. Les produits étudiés ne possèdent pas le même nombre de calories que les produits consommés en France. Pour 100 grammes de filet, le compteur de calories affiche 145 en France contre 295 aux USA. Ainsi, le conseil de réduire par 2 la proportion de viande rouge fonctionne bien pour les américains. Cela revient à consommer des portions françaises, qui demeurent parfaitement équilibrée. Coté charcuterie, les médecins demeurent constants sur ces effets néfastes pour la santé générale. Il est recommandé de manger de la viande rouge plutôt que de la charcuterie. Le procédé de fabrication de cette dernière a tendance à comporter trop de sel, conservateur et/ou trop de gras. Enfin la dernière faille de cette étude alarmante est bien la présence d’animaux génétiquement modifiés comme des poulets OGM. La France (mais aussi le reste de l’Europe) demeure persuadé que la viande OGM n’est pas recommandé dans l’alimentation; à l’image aussi des poulets en batterie.

Comment réduire les risques de cancer

Pour éliminer les risques de cancer et notamment ceux liés à l’appareil respiratoire, une alimentation variée est recommandée. Évitez de manger de la viande rouge à chaque repas et pensez à consommer des fruits et légumes dans des quantités importantes. Pensez aussi à limiter la consommation d’alcool, de sodas et bannissez définitivement les fast-food. Enfin, pour réduire les risques cancérigènes la pratique du sport est grandement conseillée.

Voici un exemple d’une journée saine afin d’adopter une bonne hygiène de vie. Le matin, débutez par un café avec un pamplemousse. Ensuite à midi, vous pouvez craquer sur un plat de viande rouge avec une grosse salade verte ou des haricots verts. Pour le dessert, vous pouvez opter pour une simple tarte aux fruits. Le soir, vous devez veillez à manger de façon légère avec par exemple une simple soupe, des fruits secs et des biscotte. Pensez aussi à pratiquer au moins 3 fois par semaine du sport afin de repousser les risques de maladie. Avec ce programme, vous allez conserver le corps d’un jeune homme ou d’une jeune femme durant de nombreuses années.

Ainsi, cette alarme sur les risques cancérigènes liés avant tout à la consommation de viande rouge s’annonce avant tout comme un canular ou un lobby de végétariens! Attention donc à ne pas prendre au pied de la lettre les résultats de cette étude américaine qui est à adapter aux normes européennes. Il est bien connu que par exemple les français sont réputés aux USA pour leur hygiène de vie et leur minceur!

Catégories
Bien être Lifestyle Santé

Marcher pieds nus est bonne, voilà pourquoi!

Le temps où la marche pieds nus a été considérée comme une tendance contre-culture est révolu. Elle est maintenant devenue une manière scientifiquement prouvée de garder la forme, telle que l’amélioration du sommeil, la réduction de l’inflammation et l’augmentation du volume d’antioxydants.

La pratique est également connue comme la « mise à terre » et elle implique de marcher pieds nus sur l’herbe, sur la terre ou sur le sable. Vous devez être sur une surface naturelle, ce qui signifie que marcher sur un trottoir ne compte pas. Découvrez par la suite les avantages de la marche pieds nus sur quasiment toutes les surfaces tolérables. Les avantages de marcher pieds nus sont très impressionnants, vous allez le constatez par vous même sur cet article.

Vous êtes un être électrique, et la surface de la terre est électriquement conductrice

En tant qu’être électrique, votre corps produit régulièrement des charges positives, qui peuvent s’oxyder et vous nuire si elle est excessive. La surface de la Terre est électriquement conductrice. Elle maintient une charge négative avec son alimentation en électrons, libres et continuellement alimentés par le circuit électrique atmosphérique mondial. Il y a de plus en plus recherche montrant que cette connexion à la surface de la Terre joue un rôle essentiel dans la prévention de la maladie et offre beaucoup d’avantages.

La théorie scientifique derrière les bienfaits pour la santé, issus de cette pratique simple, est que la Terre a une charge négative plus grande que votre corps, et vous finirez par absorber ses électrons. Ce qui la transforme en un oxydant puissant. Elle peut avoir un effet anti-inflammatoire et antioxydant sur votre corps. Pour le dire simplement, l’afflux d’électrons libres de la surface de la Terre permettra de neutraliser les radicaux libres et de réduire l’inflammation aiguë et chronique: origine de nombreux problèmes de santé et de vieillissement accéléré.

Meilleur équilibre et renforcement des muscles

Marcher pieds nus est un moyen simple de renforcer les muscles stabilisateurs de la cheville et des pieds. Il permettra d’améliorer votre équilibre et vous aidera à mieux performer en tant que sportif. Marcher pieds nus aidera également à prévenir les problèmes de stabilité qui affectent les positions du genou, de la cheville, et de la hanche. Avoir des pieds solides ralentit leurs détériorations et vous rend moins sujette aux blessures. La pratique va progressivement améliorer votre proprioception qui est votre perception inconsciente de l’espace et le mouvement dans l’espace autour de vous. Cela vous aidera à vous connecter à votre environnement, qui à son tour permettra d’améliorer votre mouvement et votre équilibre. 

De plus, tout simplement parce que vous avez un muscle supplémentaire sur vos pieds, vous verrez que marcher pieds nus facilitera la combustion des graisses et la production de plus d’hormone de croissance. Ce qui entraîne à son tour plus de développement musculaire dans d’autres zones du corps et même la guérison plus rapide des plaies. C’est la façon dont fonctionne le corps: plus vous en avez du muscle, plus vous brûlez de graisse.

Moins de stress, et un QI amélioré

Des études montrent que marcher pieds nus peut réduire votre taux de cortisol (hormones de stress) et la pression artérielle. Elles montrent également que l’exercice physique régulier réduit non seulement le stress, mais réduit également l’anxiété et la dépression tout en élevant l’inverse: l’humeur et l’estime de soi. Marcher pieds nus améliore aussi votre QI et donne à votre corps toute la force nécessaire pour effectuer des tâches au jour le jour.

Vos pieds construisent un lien entre votre corps et le sol, et marcher pieds nus va vous aider à libérer d’énergie et à améliorer le flux d’énergie dans tout votre corps. Donc, si vous n’avez jamais essayé une promenade à pieds nus, vous avez maintenant plusieurs bonnes raisons de le faire. Débarrassez-vous de ces chaussures et allez de l’avant sur un sentier de randonnée. Vous ne verrez pas seulement votre stress et votre anxiété s’évanouir mais aussi vous vous sentirez plus détendu avec plein d’énergie pour affronter les défis de la vie quotidienne.

Catégories
Alimentation Santé

Pourquoi il est préférable de ne pas manger de saumon

D’où provient le saumon qui se trouve dans nos assiettes?

Le saumon de nos assiettes a deux origines. Notre saumon sera soit du saumon sauvage soit du saumon d’élevage. Dans les deux cas, notre santé risque bien d’être perturbée par sa consommation. Mais notre santé n’est la seule à être remise en cause, c’est également toute notre planète qui est mise à mal lorsque nous mangeons du saumon!

Le saumon d’élevage

C’est le saumon le plus consommé. Son système d’exploitation a de nombreuses incidences. Le développement des élevages industriels contribue à la destruction de notre écosystème et sera à l’origine du réchauffement climatique et de la déforestation. L’alimentation donnée aux saumons provient de substances animales dont l’origine demeure floue ou totalement inconnue. Elle contient des antibiotiques, accumule des toxines et des bactéries dangereuses pour la santé de l’homme. A l’intérieur des élevages, les saumons sont élevé dans un environnement malsain manquant d’oxygène.

Les déjections des poissons ne sont pas éliminées et demeurent sur les poissons que nous serons amenés à consommer. Afin de donner au saumon d’elevage un aspect et une saveur plus proches du saumon sauvage, l’industriel ajoute des additifs. Ces derniers visent à assurer une meilleure conservation des aliments. Des colorants donneront à la chair du saumon une couleur plus orangée. Des émulsifiants seront de même rajoutés afin de donner plus de consistance au saumon ainsi que des agents de sapidité qui auront pour tâche de rendre le poisson plus savoureux. Certains colins sont d’ailleurs colorés pour passer pour du saumon auprès des consommateurs! De tels additifs peuvent être la cause d’allergies alimentaires. Celles-ci sont de plus en plus courantes.

Le saumon sauvage, une espèce en voie d’extinction

La pollution des océans et des rivières. L’océan est devenu une véritable poubelle, victime des marées noires, rempli de multiples déchets, de mercure. Les poissons sont d’ailleurs de véritables réservoirs à mercure. La toxicité du mercure ne se démontre pourtant plus. Il procure des troubles sur le cerveau, sur le système endocrinien ainsi que des malformations intra-utérines, de l’infertilité.

La densité de mercure dans les océans est issue, entre autre, des rejets de la pollution industrielle et des exploitations minières. Les rivières sont également polluées par les nitrates, les antibiotiques, les pesticides, etc. Pour toutes ces raisons ainsi que le problème de la pêche intensive le saumon sauvage ne parvient plus à se reproduire suffisamment et son nombre ne cesse de diminuer d’année en année. Le saumon est en voie d’extinction.