Où il est question de cheveux

36 personnes aiment cet article.

DSC_0057

Je suis un brin mégalo de la masse capillaire. Mes cheveux ont vécu plus d’expériences que Lindsey Lohan dans un bar : colorations douteuses, soins divers et variés (naturels ou non), des périodes de lissage intensif et des périodes de rien du tout je suis naturelle je pars vivre un remake d’Into the wild. Je me suis récemment fait un constat troublant : plus on vieillit, plus nos cheveux se doivent d’être impeccables : un subtile mélange de coiffage parfait et de désinvolture, un cheveu brillant et sain, souple, qui vole dans la brise parisienne. Je ne sais pas si mon arrivée dans ma 30ème année a eu une quelconque influence là-dedans mais je suis repassée au trio brushing bouclettes et balayages (amazing).

Avant tout, j’aimerais vous parler d’un objet qui a changé ma vie : la suçeuse à cheveux ou  Miracurl de Babyliss. Ce truc est miraculeux si, comme moi, vous avez du mal à utiliser un boucleur et/ou trouvez que les boucles au lisseur sont trop « rigides ». Alors oui, il y a un petit côté boucle Marie-Chantal-Valérie-Trierweiler juste après l’utilisation, mais une fois les cheveux froissés et secoués, j’adore le résultat. Il y a plusieurs positions de boucles, de la plus lâche à la plus serrée. Vous pouvez tourner vos boucles à droite, à gauche ou dans un sens aléatoire pour plus de naturel. C’est ULTRA simple d’utilisation, il suffit de mettre une mèche fine, de fermer l’embout et elle est automatiquement aspirée et chauffée. Vous ouvrez et le cheveux ressort bouclé façon Rabbi Jacob. Laissez bien refroidir toute la chevelure, puis vous pouvez les décoiffer doucement avec vos doigts, ça tient jusqu’au prochain shampoing (tous les deux jours pour ma part).

Le shampoing parlons-en. J’ai deux marques favorites : Redken et Kerastase. Chez Keastase, j’utilise le shampoing Chroma riche pour cheveux colorés et le masque force architecte. Chez Rekden, j’ai le shampoing blonde idol et le masque all soft (toute la gamme est divine). Je vous conseille de varier les plaisirs et d’alterner les produits.

Si vous préférez les masques naturels : mélangez un demi avocat, 2 c.s. d’huile d’olive ou d’argan, 2 c.s. de miel et un jaune d’œuf. Appliquez sur les longueurs sur cheveux humides avant votre shampoing, éloignez-vous de votre mec et emballez dans du film alimentaire pendant 30 minutes puis rincez. Procédez au shampoing comme d’habitude, après shampoing, masque & co.

Ensuite, je les sèche au sèche-cheveux puis je les lisse quand ils sont secs (soit à la brosse ronde, soit avec un lisseur babyliss), le matin je procède au rituel du magicurl.

Le plus important pour la fin : le coiffeur. Je ne confie mes cheveux qu’à l’équipe de chez Yo coiffure, 60 rue de babylone dans le 7ème. J’y vais les yeux fermés et j’en ressors ravie à chaque fois (et nous savons toutes que ce n’est pas facile de ne pas pleurer en sortant de chez le coiffeur). Le coloriste a littéralement sauvé une colo ratée en retrouvant ma couleur naturelle et en ajoutant un balayage façon je reviens d’un mois de surf avec Gisèle.

J’ai vu plein de trucs qui me tentent sur les internets, comme des soins de fond à l’institut Kerastase, des tutos divers et variés… Je fais appel à vous aujourd’hui pour me faire part de vos trucs et astuces pour prendre soins de votre crinière, vos bons plans… :)

Bon dimanche!